L'oiseau - L'ucello

 

J'ai écouté les paroles du vent,

J'ai observé la danse des feuilles,

Mais ils n'enlèvent pas les nuages.

 

J'ai regardé le soleil,

Senti la caresses de ses rayons,

Mais ils ne sèchent pas les larmes.

 

Qui sait combien de jours

Ont coulé sur le temps

Sans donner de repos aux doutes...

 

Qui sait combien de battements d'ailes

Ont été donnés

Sans prendre son envol...

 

Comme l'oiseau qui lutte contre le vent,

Aveuglé par le soleil,

J'avance pour rejoindre le nid.

 

Mais la forêt est grande

Les arbres nombreux

Comment trouver la juste branche ?

 

Ho ascoltato le parole del vento,

Ho osservato il ballo dei fogli,

Ma non portono via le nuvole.

 

Ho guardato il sole,

Ho sentito la carezza dei raggi,

Ma non asciugano le lacrime.

 

Chi sa dire quanti giorni

Sono goccioloti sul tempo

Senza dare riposo ai dubbi...

 

Chi sa dire quanti battiti di ali

Sono stati dati

Senza prendere il suo volo...

 

Come l'uccelo che lotta contro il vento,

Accecato dal sole,

Vado avanti per giungere il nido.

 

Ma la foresta è grande

Gli alberi numerosi,

Come scoprire il ramo giusto ?


 

Le  28/03/2015 © sonia


Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    delph (dimanche, 29 mars 2015 13:56)

    tres beau poeme,laisser le temps cicatriser ma blessure immense...
    bisous sonia

  • #2

    .♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨*¤.¸¸ (dimanche, 29 mars 2015 17:51)

    Lorsqu’on jette des petits rayons de bonheur dans la vie d’autrui,
    l’éclat finit toujours par rejaillir sur soi !
    Louis Fortin

  • #3

    honorius (vendredi, 03 avril 2015 17:29)

    Joli poème. Un jour on arrive toujours au bout du chemin... Amitiés du vieux sorcier