Nous sommes tous des photographes uniques, nous avons tous une perception qui nous est propre  sur les choses que nous voyons.

Chaque jour nous photographions des millions d'images avec notre cerveau. Et pour passer de notre regard à la photographie il n'y a qu'un appareil...

Avec quelques notions de base il est alors possible de réaliser des photographies intéressantes quelque soit notre appareil photo (réflex, bridge, compact, téléphone portable...). 

Le format :

ORIENTATION

Paysage  =  cadrage horizontal

 

Format Paysage

 

Pour la prise de vue d’une scène générale (paysage, groupe de personne, sujets dont la largeur est supérieure à la hauteur…) et toutes les actions qui se déroulent sur la largeur (saut en longueur, course de vélo...).



Portrait  =  cadrage vertical

 

Format Portrait

Pour la prise de vue de scènes se déroulant dans la hauteur (immeubles, arbres, portrait ...).

L’œil accorde moins d’importance aux éléments se situant tout en haut ou tout en bas de l’image.



Carré 

 


Pour la prise de vue des formes géométriques et les sujets centrés. Si le choix est de centrer le sujet ou de faire de la symétrie, alors ce doit être parfait dans un format carré sinon l'effet sera raté. Si le choix est d'insérer une personne dans un format carré, il est possible de le placer le long d'un bord, le centrer ou alors le mettre en périphérie de l'image .



FICHIER

JPEG

Format de fichier compressé standard lisible par n’importe quel ordinateur. Format utilisable pour impression et utilisation sur le web. Fichier plus léger, mais qui perd sa qualité en post-production.



RAW

Format de fichier brut, sans perte des données, mais fichier très lourd. Il permet d’afficher plus de détails dans les hautes lumières et dans les ombres.  Il a une plus grande souplesse pour le travail en post-production et permet de régler la balance des blancs. Mais ce fichier n'est pas lu par tous les ordinateurs, il faut un logiciel spécifique pour le lire et le convertir en JPEG ou autre format (ex Photoshop).


La composition :

 L'objectif pour une composition sympa et efficace est avant tout de diriger le spectateur vers le sujet principal de la photo. Pour cela plusieurs techniques s'offrent à nous :

Mais avant il faut savoir que la lecture d'une image se fait naturellement de gauche à droite et de haut en bas, c'est la lecture en Z.

De plus l'œil se portera systématiquement en 1er lieu sur une personne (plus particulièrement sur le visage et plus précisément sur le regard) avant tout autre élément.

 

La règle des tiers ou règle d'or :

Il s'agit de placer le sujet sur un des 4 points fort de l'image. Les points étant le croisement des 4 lignes. Mais attention 2 points forts placés sur une même ligne ont tendance à s’affaiblir mutuellement.



L'agencement judicieux de l'espace :

Laisser de l'espace devant le regard du sujet (personne, animal...) ou devant l'objet en mouvement (skieur, vélo...), de façon à suggérer la direction à prendre, une invitation à imaginer la suite de l'histoire...



La zone neutre :

Laisser de l'espace devant le regard du sujet (personne, animal...) ou devant l'objet en mouvement (skieur, vélo...), de façon à suggérer la direction à prendre, une invitation à imaginer la suite de l'histoire...



Gauche ou droite :

La gauche représente le passé alors que la droite représente le futur, c'est la raison pour laquelle le sujet sera plutôt placé sur la gauche en regardant vers la droite son futur. La position inverse indiquera le regret, le retour en arrière. Le même raisonnement se tiendra dans le cas ou figurent dans l'image 2 personnes d'âge très différents. Il faut savoir que le fait de ne pas tout montrer va rendre "l'inconnu" encore plus fort car il laissera libre cours à l’imagination du spectateur.



Angle de prise de vue :

 

 

  • Hauteur d’œil: Le photographe est à la même hauteur que le sujet. Pas de déformation.
  • Plongée : Le photographe se situe en hauteur par rapport au sujet, l’appareil photo est dirigé vers le bas ce qui donne une impression de solitude et de détresse. La plongée rend plus petit le sujet et le déforme.
  • Contre plongée : Le photographe se situe en contrebas du sujet, l’appareil photo est dirigé vers le haut qui donne une impression de puissance et de domination du sujet. Le sujet est mis en valeur mais la contre plongée agrandit le sujet et le déforme.